vendredi, 01 avril 2005

Deux journées sur le DMP à Nancy

Sous le haut patronage du Ministère de la
Justice, du Ministère de la Santé

et du Sénat,
- La Faculté de Droit de Nancy,
- le Conseil Départemental de l'Ordre
des médecins de Meurthe et Moselle,

- la Faculté de Médecine de Nancy,

et l'association dossier 2005 organisent
le 3 et 4 juin 2005, à la Faculté
de Droit de Nancy, un Congrès sur le thème :

Les aspects juridiques et déontologiques
du Dossier Médical Personnel(DMP).



Pour plus d'informations sur cette manifestation,
voici l'adresse du site internet
http://www.dossier2005.org


Voir le programme :
Download prprogrammedfinitif.pdf


Posted by Thierry Abiven on avril 1, 2005 at 11:15 AM dans Dossier santé : communiqué de presse | Permalink | Commentaires (0) | TrackBack

vendredi, 25 février 2005

FirstConsult

 iCONSULT offre FIRSTConsult et d'autres services de renseignements 
   
cliniques fondés sur l'expérience, directement dans le dossier médical
   
électronique d'Healthvision

HIMSS, DALLAS, Texas, 15 février /CNW-PRN/ - Healthvision, une société à
la pointe des services de santé accessibles sur l'Internet, et Elsevier, la
plus grande société mondiale d'éditions médicales, annoncent aujourd'hui, le
rehaussement de leur partenariat stratégique en offrant le service iCONSULT
d'Elsevier dans le cadre des dossiers électroniques de santé (DES)
d'Healthvision. iCONSULT appuie les décisions d'ordre clinique, en temps réel,
en offrant une référence clinique fondée sur l'expérience au point
d'intervention, directement dans la procédure informatique des professionnels
de la santé.
   
"Le service iCONSULT d'Elsevier apportera au dossier électronique de
santé d'Healthvision des renseignements médicaux précieux auxquels les
médecins auront accès quand ils en ont le plus besoin", explique M. Scott
Decker, chef de la direction d'Healthvision. "C'est exactement la combinaison
dont les médecins ont besoin pour perfectionner le processus décisionnel et
s'ils désirent améliorer la qualité des soins de santé. Ces renseignements,
facilement accessibles dans le DES, donnent un accès instantané aux données
sur les diagnostics, les options de thérapie et l'éducation des patients sans
sortir du DES."
   
iCONSULT, intégré d'une manière transparente dans les applications
d'Healthvision, sera offert aux clients de cette dernière. Les clients
pourront ajouter iCONSULT à leur dossier électronique dès le deuxième
trimestre de cette année.
   
Healthvision constitue des communautés de santé connectées depuis plus de
cinq ans. Cet effort et la concentration sur les organismes régionaux de
renseignements de santé exigent la sécurisation du partage des dossiers des
patients. Des renseignements aidant à la prise de décisions cliniques offrent
des avantages pour la communauté connectée toute entière en fournissant des
renseignements précieux aux médecins où et quand ils ont besoin de prendre des
décisions éclairées.
   
Elsevier est une maison d'éditions scientifiques et médicales de renommée
mondiale qui a développé iCONSULT afin d'incorporer directement son contenu
clinique de référence aux dossiers électroniques de santé et de renforcer
ainsi son soutien aux décisions cliniques. FIRSTConsult est l'outil de
référence de point d'intervention par excellence et sera le premier produit
pouvant être consulté le dossier électronique de santé d'Healthvision , par
l'intermédiaire du iCONSULT. FIRSTConsult fait partie du système de
connaissances cliniques MD Consult. Il donne accès direct aux renseignements
fondés sur l'expérience, continuellement mis à jour, qui servent à
l'évaluation, au diagnostic et au traitement d'une variété de types de
maladies pour aider les professionnels de la santé à prendre des décisions
médicales immédiates.
   
"Ce produit viendra renforcer notre partenariat avec Healthvision et
fournira des renseignements médicaux essentiels aux professionnels de la
santé. Ce genre de partenariats fait partie de notre stratégie globale qui est
d'offrir de plus en plus d'informations cliniquement pertinentes directement
au point d'intervention. Nous sommes ravis qu'Healthvision partage notre
ambition d'aider la communauté médicale à améliorer la cohérence et la qualité
des prises de décisions dans les hôpitaux et dans les cabinets médicaux",
déclare M. Brian Nairn, chef de la  direction des Sciences médicales
d'Elsevier.

   
A propos d'Healthvision
   
Healthvision crée des communautés de santé connectées en aidant les
leaders du marché à prévoir et à fournir, rapidement et économiquement, des
renseignements axés sur les patients par l'échange de renseignements partagés.
Les compétences d'Healthvision couvrent la gamme des besoins, d'une série de
services d'experts-conseils stratégiques à l'infrastructure et aux
applications accessibles sur le Web, tous destinés à perfectionner la prise de
décision et l'efficacité. La plate-forme d'interopérabilité et les
applications d'Healthvision facilitent l'accès aux renseignements cliniques et
améliorent la coordination et la collaboration en matière de soins de santé.
   
L'infrastructure de la société, e-healthSOURCE, accessible sur le Web,
est la plus utilisée de l'industrie, hébergeant plus de sept millions et demi
de dossiers individuels de patients. Plus de 350 organismes de soins de santé
utilisent en outre les solutions de la société afin de faciliter la prestation
des soins pour ses utilisateurs. Ce chiffre représente plus de 23 000
cliniciens (dont 11 000 médecins), des milliers de patients et des millions de
consommateurs. Healthvision est une société privée située à Irving au Texas et
constituée en juillet 1999. Pour tous renseignements, consultez
www.healthvision.com .

   
A propos d'Elsevier
   
Elsevier est une des plus grande maison d'édition d'informations, de
produits et de services scientifiques, techniques et médicaux du monde.
Travaillant en partenariat avec la communauté scientifique et sanitaire
mondiale, Elsevier compte 7 000 employés dans 74 bureaux répartis dans le
monde entier et publie plus de 1 800 revues et 2 200 livres par an, en plus
d'une gamme de produits électroniques innovateurs, tels que ScienceDirect
(http://www.sciencedirect.com/), MD Consult (http://www.mdconsult.com/),
Scopus (http://www.news.scopus.com/) ainsi que des bases de données
bibliographiques et des ouvrages de référence en ligne.
   
Elsevier (http://www.elsevier.com/) est une entreprise internationale
dont le  siège social est situé à Amsterdam en Hollande et exploite des
bureaux dans le monde entier. Elsevier fait partie du Groupe Reed Elsevier PLC
(http://www.reedelsevier.com/), un leader mondial de l'édition et des services
d'informations. OEuvrant dans les secteurs scientifiques, médicaux, légaux,
éducatifs et d'entreprise à entreprise, Reed Elsevier offre à ses usagers des
solutions d'informations souples et de haute qualité, axées de plus en plus
sur les services Internet. Les symboles boursiers de Reed Elsevier sont REN
(Euronext Amsterdam), REL (Bourse de Londres), RUK et ENL (Bourse de New
York).


Renseignements: Mike Smith, Elsevier, 314 453-5070,
[email protected]; Bevey Miner, HEALTHvision, 972 819-4207,
[email protected]

Posted by Thierry Abiven on février 25, 2005 at 08:43 AM dans Dossier santé : communiqué de presse | Permalink | Commentaires (1) | TrackBack

lundi, 17 janvier 2005

L'Elysée communique sur le DMP

COMMUNICATION DU CONSEIL DES MINISTRES EN DATE DU 12 JANVIER 2005
Le dossier médical personnel

Elysee Le ministre des solidarités, de la santé et de la famille a présenté une communication relative au dossier médical personnel.

Le dossier médical personnel constitue, avec la mise en place du médecin traitant, l'organisation du parcours de soins et le développement de référentiels médicaux, un volet important de la réforme de l'assurance maladie. Il permet une relation entre le médecin et le malade plus riche en informations qui vise à assurer une plus grande qualité, une coordination plus efficace et une meilleure régulation des soins.

Après son adoption par la loi du 13 août 2004 relative à l'assurance maladie, une large concertation a été menée avec les professionnels de santé sur les modalités de mise en œuvre du dossier médical personnel. Les principes d'action suivants guideront sa mise en place :

- le médecin traitant aura un rôle pivot dans la gestion du dossier médical avec ses patients ;

- le dossier médical sera avant tout un outil de travail pour les professions de santé ;

- ce dossier bénéficiera d'une ergonomie simple pour le professionnel de santé comme pour le patient ;

- sa sécurité, sa confidentialité et l'éthique de son utilisation seront garanties.

Figureront dans le dossier médical personnel les éléments d'information essentiels du parcours de soins du patient (notamment les comptes-rendus de séjour hospitaliers, les fiches de consultation et les prescriptions de médicaments ou d'examens ainsi que les résultats de ces derniers, les médicaments délivrés par le pharmacien  et, le cas échéant, le protocole de soins associé à une affection de longue durée).

La maîtrise d'ouvrage du projet sera assurée sous l'autorité de l'État. Un établissement public ou un groupement d'intérêt public permettra d'associer l'ensemble des parties prenantes : organisations de médecins et de professionnels de santé, représentants de l'hospitalisation et des usagers et régimes d'assurance maladie obligatoires et complémentaires qui sont appelés à contribuer à la prise en charge de ses coûts.

L'objectif poursuivi est que chaque bénéficiaire puisse disposer, à la mi-2007, d'un dossier ouvert et enrichi progressivement ; les patients atteints d'une affection de longue durée (6,5 millions d'assurés dont les soins sont pris en charge à 100% par l'assurance maladie), qui sont considérés comme prioritaires, bénéficieront au début de l'année 2007 d'un dossier opérationnel et déjà renseigné.

Pour atteindre cet objectif, plusieurs actions ont déjà été lancées : test de vérification de  la possibilité d'interopérabilité du dossier médical personnel avec les logiciels actuellement utilisés par les cabinets médicaux, mise en œuvre dans le cadre du plan " Hôpital 2007" d'un serveur d'accès et de consultation du dossier dans chaque structure hospitalière.

Un appel d'offres sera lancé pour choisir les opérateurs de six sites pilotes qui seront opérationnels à partir de septembre 2005.

Le coût du dossier médical personnel devrait rester très inférieur à celui d'autres services d'usage courant comme la carte bancaire. Son utilisation apportera une contribution significative à la maîtrise médicalisée des dépenses de santé.

Avec ce projet, la France aborde, comme d'autres pays européens, une démarche de gestion dématérialisée de l'information médicale individuelle grâce à laquelle notre système de santé réalisera de nouveaux progrès en qualité et en efficience.

Posted by Thierry Abiven on janvier 17, 2005 at 08:45 AM dans Dossier santé : communiqué de presse | Permalink | Commentaires (0) | TrackBack

vendredi, 14 janvier 2005

MEDISCS sur FR3

Voir la présentation de MEDISCS sur FR3 : Download MediscsFR3.WMV

Posted by Thierry Abiven on janvier 14, 2005 at 08:53 AM dans Dossier santé : communiqué de presse | Permalink | Commentaires (1) | TrackBack

vendredi, 24 décembre 2004

Prosodie privilégie sécurité et accessibilité des données

Lire le communiqué en pdf : Download Prosodie_CP.pdf

Posted by Thierry Abiven on décembre 24, 2004 at 08:57 AM dans Dossier santé : communiqué de presse | Permalink | Commentaires (0) | TrackBack

jeudi, 16 décembre 2004

MEDISCS : synthèse du colloque du 8/12/04

Le 8 décembre, la Société MEDISCS organisait un colloque afin de présenter sa solution dans le cadre du Dossier Médical Personnel Portable (DMP).

A l’occasion de cette manifestation, Monsieur Bernard DELBOURG, Directeur de la société MEDISCS a eu le plaisir d’accueillir les personnalités suivantes :

Le Professeur Pierre RABISCHONG, de la Faculté de Médecine de Montpellier et Porteur du projet, le professeur Bernard GUERRIER, Président du Conseil Départemental du Conseil de l’Ordre des Médecins, Monsieur René MAZARS, Représentant du Collectif Inter Associatif sur la Santé (CIFF), le Docteur Gisèle GIDDE, Secrétaire Générale de URML-LR (Union Régionale des Médecins Libéraux du Languedoc Roussillon), Monsieur Jean-Pierre CARTAUT, Président de l’UNARS-LR (Union des Associations Régionales de Santé en Languedoc Roussillon).

Le Professeur Jacques DOMERGUE, député de l’Hérault, a également pris part au débat par audioconférence depuis l’Assemblée Nationale.

Parmi les participants, une cinquantaine d’Associations de patients et institutions du corps médical étaient représentées.

Après une présentation par le Professeur Pierre RABISCHONG de l’historique et des motivations de la Société MEDISCS, une démonstration de la solution du Dossier Médical Portable a été réalisée par Monsieur Yves ARNAIL Directeur Informatique.

Le Professeur Bernard GUERRIER a constaté que le dossier médical portable informatisé MEDISCS, pouvait répondre favorablement aux points fondamentaux de l’art.45 du code de déontologie, à savoir : rester confidentiel, obligatoire et transmissible.

Le Professeur Jacques DOMERGUE a lui-même pris l’engagement de soutenir le projet du MEDISCS en proposant la région Languedoc Roussillon à l’occasion d’une évaluation du DMP qui pourrait servir de test à l’ensemble du territoire. Pour reprendre ses mots : « Je suis d’accord pour porter le projet Languedoc Roussillon. Je crois qu’on a une spécificité dans ce dossier ; il faut l’exploiter au maximum parce que c’est un plus et ce plus peut séduire les décideurs ».

Il a également relevé une première nationale en la particularité mise au point au niveau du transfert d’images dont une sélection pourra venir alimenter un DMP.

De ce Colloque, une approbation générale et unanime est clairement ressortie sur les possibilités offertes par le MEDISCS dans la gestion du dossier médical. Ce constat est autant le résultat des réactions des Associations de Patients que des interventions des médecins.

Fin du communiqué

 

 

Posted by Thierry Abiven on décembre 16, 2004 at 06:49 PM dans Dossier santé : communiqué de presse | Permalink | TrackBack

mercredi, 01 décembre 2004

Le CISS se structure et désigne ses représentants

Après près de 9 ans d’existence, durant lesquelles le CISS aura porté de nombreuses propositions de réformes et permis d’aboutir notamment à la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, le CISS vit une nouvelle étape : il devient une association de la loi de 1901.   

La dynamique issue de la démocratie sanitaire a comme on le sait beaucoup de mal à avancer. C’est la réforme de l’assurance maladie qui l’a relancée puisque les projets d’arrêtés relatifs à la composition des conseils des caisses nationale et primaire d’assurance maladie prévoient la participation du CISS.

Le CISS s’est transformé jeudi dernier à l’occasion d’une assemblée générale constitutive au cours de laquelle il a procédé à l’élection de ses instances exécutives et de ses représentants au conseil de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAMTS).

Ont été élus : Jean-Luc Bernard (Vice-Président du Lien, Président du CISS), Christian Saout (Président de AIDES, Vice-Président du CISS), Emmanuel Rodriguez (Secrétaire confédéral de la Confédération syndicale des familles, Vice-Président du CISS), Marcel Royez (Secrétaire général de la FNATH ’association des accidentés de la vie, Secrétaire général du CISS), Alain Rochon (Administrateur de l’Association des Paralysés de France, Trésorier du CISS), Pierre-Marie Lebrun (Administrateur de l’Unaf, Secrétaire général adjoint du CISS), René Mazars (Administrateur de l’Association française des polyarthritiques, Trésorier adjoint du CISS).

Ont été élus pour représenter le CISS au conseil de la CNAM : Christian Saout (Titulaire), Alain-Michel Ceretti (Président du Lien, Suppléant).

La constitution du CISS en association de la loi de 1901 est une première étape. Il s’agit maintenant que les pouvoirs publics se mobilisent pour permettre l’organisation de la représentation des usagers sur l’ensemble du territoire, en prévoyant notamment les moyens indispensables à l’organisation et à la formation de ces représentants.

Après deux ans d’attente, un espoir se concrétise en matière de démocratie sanitaire. Il est indispensable de continuer dans cette voie.

29/09/04

Posted by Thierry Abiven on décembre 1, 2004 at 11:56 AM dans Dossier santé : communiqué de presse | Permalink | Commentaires (0) | TrackBack

mercredi, 17 novembre 2004

Communiqué de presse www.medasys.com : "Près de 6 millions de Dossiers Médicaux Patients déjà opérationnels!"

MedasysLa réussite du déploiement du futur Dossier Médical Personnel (DMP) repose en grande partie sur l’existence de Dossiers Patients Informatisés au sein des hôpitaux.
La suite à télécharger : Download CDPDMP3.doc

Posted by Thierry Abiven on novembre 17, 2004 at 07:01 PM dans Dossier santé : communiqué de presse | Permalink