Google
Web www.dossier-medical.info
Recevez le contenu de ce Blog via Email:


Powered by Squeet.com

mai 2006

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Powered by TypePad
Membre depuis 06/2004
 View My Public Stats on MyBlogLog.com Health Blog Top Sites

Santénergie vient de naître

Le consortium formé Siemens / Bull / EDS dans le cadre du développement du Dossier Médical Personnel (DMP) prend aujourd'hui le nom de Santénergie. Le groupe allemand intervient en tant que leader mondial de la gestion des dossiers médicaux, l'américain comme SSII et le français en tant que spécialiste des infrastructures et de l'hébergement sécurisé en particulier dans la santé.

Le DMP est un nouvel outil qui doit constituer pour l'ensemble des professionnels de santé et de soins, un dispositif fédérateur au bénéfice du patient, grâce au partage d'information qu'il institue et à l'enrichissement des pratiques métier qu'il implique. A terme, en 2007, chaque assuré social aura la possibilité de demander la création d'un DMP informatisé regroupant tout son "historique" médical.

Santénergie va déployer le DMP sur quatre régions : les Pays de

la Loire

, le Limousin, puis la région Midi-Pyrénées et

la Normandie.

source : (Boursier.com) 09/02/2006

 

Maurice Bourlier, pdg d'Ares

Quid du consortium que vous aviez mis en place sur le Dossier Médical Personnel ? Nous étions en effet affiliés au consortium mené par Steria afin de répondre à un appel d'offres du ministère de la Santé sur le DMP. Ce consortium était une suite logique de nos activités sur ce secteur puisqu'au cours des années 2003 et 2004, nous avons procédé à l'acquisition de trois entreprises dans ce domaine. Nous avons aujourd'hui toute une gamme de produits avec Actipidos pour le dossier patient, AR-CCAM et AR-PMSI pour la codification des actes et les aspects réglementaires, et Health-Web pour la synthèse et la transmission du dossier.

La suite dans 01 net


Ils sont toujours en lice!

Divers1_1Rappel des 6 consortiums retenus (par ordre alphabétique) :
- Cegedim - Thalès
- D3P (RSS - Microsoft - Medcost / Doctissimo)
- France Télécom - IBM - CAP GEMINI - SNR
- inVita – Accenture - La Poste – neuf cegetel - Intra Call Center- Jet Multimedia – Sun microsystems
- Santeos (Atos- Unimédecine – HP – Strateos – Cerner)
- Siemens- Bull - EDS

IBM et les dossiers médicaux de son personnel

IbmIBM a (aux Etats-Unis) proposé àses salariés (133 000 quand même!) de mettre en ligne leurs dossiers médicaux. Ainsi, ceux qui le voudront, pourront consulter leur dossier médical sur Internet. Ils pourront choisir ou non de mettre ce dossier en ligne, et auront même la possiblité de le faire pour les personnes qu'ils ont à charge, comme leurs enfants, par exemple.

IBM assure que Ces données seront bien sûr strictement privées, conformément aux différentes lois protégeant la confidentialité des données personnelles. Ainsi, seul l'intéressé disposera de la consultation de ces informations en ligne. Chaque employé d'IBM pourra consulter son historique médical, ses allergies et autres détails cruciaux, et ce où qu'il soit. Le procédé peut être pratique en cas de problème médical urgent, ou même à l'étranger. L'intention est bonne, mais il faudra faire face aux problèmes de piratage en tout genre. En fait, l'opération d'IBM est aussi (et surtout ?) marketing. La firme veut par là promouvoir l'automatisation de différents systèmes, dont celui de la santé et de l'industrie médicale. Et puisque l'automatisation peine à voir le jour face aux craintes de vols de données sur les réseaux, IBM souhaite montrer que le système n'est pas si risqué.

IBM à long terme, voudrait dans l'idéal voir ce genre de données totalement sécurisées et accessible facilement par le personnel de santé compétent, comme les médecins et particulièrement les urgentistes, qui pourraient alors avoir des informations cruciales en temps voulu.

Au Danemark déjà, IBM a pu organiser un système de santé national utilisant le même type de données électroniques. Le géant pourrait ainsi s'ouvrir de nouveaux marchés très juteux...

Wraptor

Wraptor confirme son expertise dans le monde de la santé en se positionnant sur le marché du dossier médical psychiatrique

Présent sur le secteur de la santé depuis plus de quinze ans, Wraptor, éditeur majeur de solutions d’intégration d’applications d’entreprises (EAI), a su développer une plate-forme unifiée (Jeebop Santé) spécialement adressée aux établissements hospitaliers traditionnels et spécialisés.

 

Dans le cadre de l’application du projet gouvernemental portant sur le dossier médical partagé, le traitement des dossiers médicaux psychiatriques représente aujourd’hui un enjeu majeur pour les établissements spécialisés dont le traitement des « dossiers patients » exige la mise en oeuvre d’un processus de suivi personnalisé.

En effet, outre la prise en compte d’informations comparables aux dossiers médicaux traditionnels (médecine, chirurgie, obstétrique), les dossiers psychiatriques intègrent un ensemble de données complémentaires qui émanent de structures extra-hospitalières (centres de soins...). De plus, la spécificité des pathologies rencontrées dans ces établissements nécessite un recours assez systématique à un mode de traitement ambulatoire (présence hospitalière de jour) qui génère quotidiennement l’intégration et l’échange de nombreuses données additionnelles.  

 

A ces premiers éléments s’ajoute l’intégration d’un ensemble d’informations spécifiques, de dictionnaires et de grilles de données dédiées ou encore de modules PMSI psychiatriques ( Programme de Médicalisation des Systèmes d'Information)

 

 

Afin de dématérialiser ces différentes données et de les regrouper en un même dossier, Wraptor met sa plate-forme d’intégration Jeebop Santé à disposition des établissements spécialisés pour leur permettre de s’interfacer aisément avec l’ensemble des applications métier du marché et de s’ouvrir vers les systèmes d’information de leurs partenaires.

 

Ces éléments ont conduit différents éditeurs de progiciels de gestion   de dossiers médicaux à s’appuyer sur Wraptor pour offrir à leurs clients une réponse globale réunissant compétences métier et interopérabilité. Parmi ses clients, Wraptor compte aujourd’hui différents établissements comme le CHS BRON-Le Vinatier

 

En phase avec les applications métier du secteur, l’offre de Wraptor se positionne comme une véritable plate-forme d’échanges électroniques assurant l’automatisation et la traçabilité de l’ensemble des flux médico-sociaux des centres hospitaliers.

 

 

 

A propos de Jeebop Santé :

Jeebop Santé intègre l’ensemble des normes réglementaires et standards propres à l’industrie de la santé ( HL7,DICOM, HPRIM...). Son architecture ouverte, 100% Java lui permet de s’intégrer aisément au sein de tout SIH (Systèmes d’Informations Hospitaliers), et d’assurer la gestion   informatisée de nombreuses applications stratégiques (métier, administratives, financières, RH…). Disponible depuis l’origine sur l’ensemble des plates-formes du marché (Windows, Linux, Unix), JEEBOP Santé offre à ses utilisateurs une large bibliothèque de connecteurs (bases de données, Web Services, Mainframe et AS400), des bibliothèques de formats hospitaliers prédéfinis et des connecteurs vers les applicatifs les plus répandus de la santé : SOL, Axya, Evoluance (McKesson), Actipidos (Ares/Stylus), Santé 400 (SHS, Convergence (Mipih)...

Enfin Jeebop Santé contribue à améliorer les processus d’échanges de données avec les organismes externes, en prenant en compte l’ensemble des protocoles et standards utilisés : CCAM, T2A, PMSI...

 

A propos de Wraptor  :

La société Wraptor, fondée officiellement en janvier 1998, propose des solutions dans le domaine de l'intégration de systèmes hétérogènes et de l'ouverture non intrusive des applications existantes vers les technologies et activités modernes, notamment autour de l'internet. Les fondateurs de Wraptor sont issus de la société Apilink Technologies, et ont participé à la conception, à la réalisation, à la mise en oeuvre et au support du produit d'intégration Apilink depuis sa naissance (1990). Aujourd’hui, Wraptor compte de très nombreux clients en France et à l'étranger dans le domaine bancaire, administratif, hospitalier, industriel. Cette base de clientèle témoigne du sérieux et des compétences des équipes de Wraptor . Pour plus d’informations rendez-vous sur les sites Internet www.wraptor.fr et www.jeebop.com

Franck TUPINIER
TEL: 06 74 68 37 93

Medasys

La réussite du déploiement du DMP, pour lequel 6 consortiums viennent d'être désignés, repose largement sur l'existence de Dossiers Patients Informatisés au sein des hôpitaux.

En effet, comment peut-on instaurer avec succès le DMP à l'échelle nationale sans que tous les établissements de santé, qui pratiquent 60% des actes médicaux, dont la quasi-totalité des interventions lourdes, ne soient eux-mêmes dotés de systèmes informatisés de production de soins à même d'alimenter systématiquement le DMP avec les données essentielles du patient ?

Fort de 7 millions de Dossiers Patients opérationnels dans 40 hôpitaux, Medasys, se positionne, d'une part, en tant que fournisseur privilégié de contenu et, d'autre part, doit bénéficier de la nécessité pour les établissements de santé de s'équiper en systèmes d'informations cliniques afin de répondre aux exigences de la généralisation du DMP.

Medasys occupe aujourd'hui une place de choix dans le domaine des logiciels médicaux hospitaliers et se mesure avec succès aux plus grandes entreprises multinationales, que ce soit en Biologie, en Radiologie ou en Dossier Médical Patient, en se différenciant par une offre globale, complète et homogène de systèmes modernes. Aussi, dans un contexte de mutation du marché de l'informatique médicale, le Groupe se positionne-t-il comme le principal moteur de recomposition de cette industrie en France face à l'arrivée de concurrents étrangers, notamment américains. A ce titre, Medasys a activement entrepris une démarche de fédération des compétences nationales par croissance externe.

Dans cette dynamique, Medasys entend améliorer sa rentabilité en menant à bien son expansion tant organique que par acquisitions, en France d'abord et en Europe ensuite.

A propos de Medasys :

Medasys est une société française spécialisée en Technologies de l'Information et en tant que tel un éditeur important de logiciels médicaux pour hôpitaux et fournisseurs d'équipement de diagnostic dans les domaines de l'imagerie médicale, de la radiologie, de la biologie, du dossier médical patient, du dossier de soins et de la prescription connectée.

Le groupe a des filiales au Japon et en Belgique. Il emploie 135 collaborateurs et son chiffre d'affaires dans le domaine des systèmes d'informations médicales s'est élevé à 13,2 ME en 2004.

Patatra pour ARES

Le groupe ARES a fait pas mal de communication ces 9 derniers mois sur le DMP ceci, le DMP cela!

Bien entendu ARES nous était présenté comme LE groupe du DMP, celui qui allait proposé LA solution, etc, etc. Patatra pour ARES! Il n'est même pas retenu pour le "groupe expérimental". Et toc : évincé! Exit, dehors ARES! La déception pour le groupe est à la hauteur de la chute de son cours de bourse. Et oui, car il y avait un cours à maintenir! Et le DMP était tout de même une perspective alléchante!

Que le groupe ARES se rassure (et par là même les boursicoteurs) : le fait de ne pas participer au DMP deviendra (avec le temps et PEUT ETRE) un énorme avantage. L'évolution dudit DMP, son acceptation par le public et les professionnels, sa propagation, etc, en décideront. Patience donc. Mais il est vrai que les boursicoteurs privillègient toujours le court terme, tant il leur est difficile de voir plus loin que le bout de leur nez!

Voir aussi sur le sujet un entretien avec le boss d'Ares

Rappel : les 6 consortiums sélectionnés

Le conseil d’administration du GIP DMP, réuni le 5 octobre 2005, a approuvé le choix de six consortiums sélectionnés pour mettre en œuvre les phases de préfiguration.

Il s’agit des consortiums suivants (par ordre alphabétique):
- Cegedim - Thalès
- D3P (RSS - Microsoft - Medcost / Doctissimo)
- France Télécom - IBM - CAP GEMINI - SNR
- inVita – Accenture - La Poste – neuf cegetel - Intra Call Center- Jet Multimedia – Sun microsystems
- Santeos (Atos- Unimédecine – HP – Strateos – Cerner)
- Siemens- Bull - EDS

Les étapes à venir :

Une première réunion de travail sera organisée dans les jours qui viennent avec ces consortiums. Mi-octobre, le GIP DMP commencera le contrôle de validation des «démonstrateurs», et l’analyse des infrastructures techniques et des organisations proposées par les six consortiums sélectionnés.

Ces opérations seront effectuées sur la base de 10 000 dossiers fictifs. A la fin du mois d’octobre, en fonction du résultat de ces contrôles, le GIP DMP établira la liste définitive des consortiums intervenant dans la deuxième phase de préfiguration. La liste définitive des sites d’expérimentation sur le terrain sera proposée par les consortiums après concertation avec le GIP.

Cette phase de préfiguration est prévue pour se dérouler de début novembre 2005 au 31 mars 2006 sur la base de 5 000 dossiers médicaux réels de patients par consortiums sélectionnés.
Une évaluation approfondie aura lieu à l’issue de cette phase d’expérimentation sur le terrain. Le suivi du déroulement de l’opération ainsi que cette évaluation permettront de rédiger au début du printemps 2006 le cahier des charges pour la phase de généralisation du DMP.
Le lancement de la phase de généralisation devrait commencer à l’été 2006 pour atteindre en 2007 les objectifs prévus dans la loi du 13 août 2004.

Voir aussi sur ce même sujet :
http://www.universalpressagency.com/Sante,Dossier-medical-personnel-six-hebergeurs-informatiques-pre-selectionnes_a2253.html
http://www.vnunet.fr/actualite/tpepme_-_business/vie_publique/20051007012

SQLI : Croissance organique de 22,6 % au second trimestre

Le Groupe SQLI a, comme prévu, accéléré sa croissance au second trimestre en réalisant un chiffre d'affaires de 14,1 ME en hausse de + 25,9 % et de + 22,6 % en organique. Cette excellente performance, très largement supérieure à celle du marché, porte le chiffre d'affaires semestriel à 26,7 ME soit un taux de croissance + 17,1 %. SQLI est ainsi en avance sur son objectif de début d'année d'une croissance supérieure à 10 %.

- Une croissance homogène dans l'ensemble du groupe

- Des investissements de croissance qui commencent à porter leurs fruits

- Un premier trimestre riche et innovant pour les programmes solutions. Notamment, le groupe a poursuivi sa pénétration des applications santé en ayant conçu une nouvelle solution de périnalité et de néonatalité, déployée dans un premier temps en Languedoc Roussillon, qui vient enrichir la gamme e-santé du Groupe, et notamment le savoir faire technologique reconnue du groupe autour du Dossier Médical Partagé.

voir aussi http://www.boursorama.com/votreinvite/interview.phtml?&symbole=1rPSQI&news=2849066

Un DMP rhône-alpin brique l'un des six sites pilotes

Jacques CATON est chirurgien orthopédiste à Lyon et (accessoirement) président de l'URML Rhône-Alpes.

Il vient de mettre en place un dispositif reposant sur plusieurs éléments :
1°) un service d'indentification des patients créé par le serveur télématique d'identification communautaire (Stic). Celui-ci a attribué un numéro à près de 40 000 patients.
2°) une plate-formpe de sécurisation des échanges (PEPS) par carte CPS.
3°) un dossier patient qui sera réparti sur 50 établissements,
4°) le système Odyssée d'aide à la coordiantion des soins et à la médecine préventive.

Exposé comme cela, les points 3 et 4 mériteraient de plus amples explications...De même, un schéma d'ensemble mettant en exergue les liens entre les éléments et le type et modalités de liaison serait opportun (je ne dispose pas de plus d'infos : si c'est votre cas, merci de m'écrire).

ARES se positionne

Pour répondre aux enjeux du DMP (Dossier Médical Personnel) et du plan Hôpital 2007, les dirigeants de la société ARES indiquent préparer la réunion dans une filiale unique de l'ensemble des activités de Médicares, la division informatique de santé d'Ares.

Bill et le DMP

Au moment où la France veut mettre en place le dossier médical partagé, Bill Gates, lors de sa visite à l'Elysée (invité par le président Chirac), a opportunément rappelé qu'il venait de signer - au nom de Microsoft corporation - un gros contrat avec le National Health Service britannique. Hasard?

Ares - Medicares - Healthweb

Ares signale que Medicares, son pôle médical, a été retenu par l'AP-HP pour un ensemble de quatre contrats de TMA (tierce maintenance applicative) sur trois ans, et par le Centre de Traitement de l'Information Médicale des Armées (CETIMA) pour son projet de dossier médical partagé (DMP) autour du progiciel Healthweb édité par Ares.