Google
Web www.dossier-medical.info
Recevez le contenu de ce Blog via Email:


Powered by Squeet.com

juin 2006

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
Powered by TypePad
Membre depuis 06/2004
 View My Public Stats on MyBlogLog.com Health Blog Top Sites

« Le principe de réalité s’invite à la table du DMP | Accueil | Légende de la carte des expérimentations du DMP »

Dis-moi ce que tu prends comme médicaments, je te dirai quel patient tu es!

Auction_1 Web médecin est développé par l'Assurance maladie. Il recense les médicaments prescrits par les médecins à leurs patients à partir des historiques des remboursements.

Le récent changement de direction appliqué au DMP envisage de récupérer les données de web médecin afin de les intégrer au futur (et nouveau) DMP. L'accord explicite du patient serait requis.

Le contenu Web médecin formerait donc les premières datas du DMP...

Pour le patient, cela peut s'avérer très utile au cas où il ne sait plus quels médicaments il prend. Il dispose ainsi d'un pense bête idéal!

Pour le médecin, il voit les consommations de médicaments défiler et il doit pouvoir lier tel médication à telle maladie (bien que dans une majorité de cas, cela risque de s'avérer aléatoire, un même médicament pouvant s'appliquer à maintes situations).

Pour l'Assurance maladie, c'est formidable! D'abord son travail est reconnu, ensuite, sa "vision" de la Santé prime. Désormais, on ne parlera plus que de remboursements, de leurs limitations (surtout), de contrôles du médecin (c'est déjà largement le cas) mais également du patient (et ça, ce sera sans nul doute la grande nouveauté que va apporter le futur DMP).

Dans cette nouvelle et détestable perspective, le DMP s'affirme ainsi comme un outil de maîtrise complet et non d'amélioration de la qualité des soins. La consomation et les coûts des médicaments prescrits se mettent à jour et s'affichent en temps réels, en provenance directe et continue de Web médecin.

Une question m'a souvent été posée dans le passé concernant l'impact des prochaines élections présidentielles sur le DMP. Il s'agissait surtout de savoir si le nouveau pouvoir (quel qu'il soit) maintiendrait le processus DMP alors en cours. Dorénavant, la question peut se poser différemment. Ne s'agit-il pas de savoir si le DMP - dans la mesure où le changement de cap se confirme - doit être enterré?

Car le DMP ne nous a JAMAIS ETE VENDU COMME TEL! Il a - à l'origine et selon la Loi - été mis en place pour améliorer la continuité et la qualité des soins et non pas pour taper sur la tête des médecins et patients, par définition mauvais dès qu'il s'agit de payer ou rembourser et d'autaut plus mauvais que le contrôle des coûts devient le seul objectif du DMP!

Et si on veut pousser la logique jusqu'à son terme, abandonnons le DMP au seul profit de web médecin. Au moins ferons-nous de substantielles  économies! Mais à quel prix!

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/4705181

Voici les sites qui parlent de Dis-moi ce que tu prends comme médicaments, je te dirai quel patient tu es!:

Commentaires

Certe le DMP doit être alimenté au présent et en temps réel par les acteurs de santé au service du patient. Néanmoins, ne crachons pas dans la soupe, le web médecin représente à lui seul une source d'informations à haute valeur pour l'exercice d'une médecine libérale modernisée. Comment ne pas voir la possibilité qu'il autorise d'améliorer l'observance du médicament (dans le coloque singulier, je pense que le médecin aurait quelques mots à dire à son patient, s'il constatait que tel hypertendu à qui il prescrit un antihypertenseur ne va même pas demander son médicament en pharmacie...), de lutter contre les abus médicamenteux (psychotropes par exemple), le nomadisme, les actions de prévention (lorsque le protocole de soins actualisé pour les ALD sera accessible).... Déjà pas mal, non ?

De toute façon, dans les dépenses de santé, tout le monde a contribué au déficit, patients et corps médical !
Le problème viendra que les "bons" patients et praticiens paieront comme d'habitude pour les grands consommateurs et les grands prescripteurs !

Poster un commentaire

Si vous avez un compte TypeKey ou TypePad, merci de vous identifier