Google
Web www.dossier-medical.info

février 2006

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          
Powered by TypePad
Membre depuis 06/2004

« Le DMP, un patient à traiter d'urgence | Accueil | Santé et systèmes d'information : les représentants des industries spécialisées unissent leurs efforts »

13 décembre : date de divulgation de l'architecture retenue

Le mot d'ordre du futur DMP quant à son contenu, reste simplicité d'écriture et de lecture.
Ceci (bien) dit, il faut bien faire communiquer le DMP avec l'ensemble des autres logiciels médicaux.


Le 13 décembre, le comité d'orientation du GIP va remmettre au ministre Xavier Bertrand ses conclusions quant à la norme internationale d'échange retenue...
Ce point est stratégique si on veut que le DMP fonctionne (dans la vraie réalité ;-). On assure que cette norme ne devrait pas êtree ficgée mais intégrer les évolutions (au cours de la phase d'expérimentation, voire au-delà).
Etablir une norme d'échange de donées, c'est fondamental. Mais quid de la sous-informatisation de nos hôpitaux et de nos médecins (50% dans le meilleur des chiffres communiqués)? Là dessus, aucune réponse pour le moment.

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/3748975

Voici les sites qui parlent de 13 décembre : date de divulgation de l'architecture retenue:

Commentaires

Pour l'architecture, j'explique, c'est pas difficile, ya qu'à suivre leurs plans:

C'est une passoire, pour laisser passer des info, et directement branchée par un système de serre-joint, sur le cerveau du médecin délocalisé internet (c'est prévu par la CNIL).

Sous la passoire, ya un trou, où tombent les info, et notre fric (on fait d'1 trou, 2 coups pour pénalité, c'est plus sûr ! ).

Au fond du trou, ya un tiroir-caisse sur la droite (un grand !), un casier médico-socio-judicaire, sur la gauche (un tout noir !).

Bingo, vous parlez d'une machine à sous !

Surtout qu'ils ont prévu des pompes aspirantes, pour que ça aille plus vite. Paraît même que le concours de pompe est ouvert:
Cegedim - Thalès- Santeos - Siemens - Bull pour ne citer qu'eux, rivalisent d'ingéniosité avec le ministère.
Autant en confier l'élaboration à l'ingénieur Shadok !
Vous imaginez la machine ? Moi, très bien.

Lisez sur le site de "Souriez vous êtes filmés"
http://souriez.info/breve.php3?id_breve=145

Vous avez lu ?

Alors, à votre avis, pourquoi s'entêtent-ils ? Par amour-propre ? J'en sens pas beaucoup. Par souci de tenir leur promesse ? Ce serait bien la première fois !
Qu'y aura-t-il, dans nos DMP, qu'ils sont prêts à payer, à NOUS faire payer ce prix ? Pour quelle exploitation ? A quelles fins commerciales (ils parlent "rendement", "investissement", c'est bien pour un retour sur amortissement, non ? Ce sont pas des philanthropes.) Donc, que veulent-ils en faire de si rentable ?
Ils préparent un vaste plan de commercialisation des données de santé, assorti d'un plan de surveillance des citoyens, d'un plan de normalisation comportementale des individus.

C'est tout bête et vieux comme le monde et c'est pas gentil. Et ça s'appelle S.H.A.D.O.K:
Système Hacker d'Amassage de Dollars et d'Organisation du "Keep under"

Poster un commentaire

Si vous avez un compte TypeKey ou TypePad, merci de vous identifier