Google
Web www.dossier-medical.info
Recevez le contenu de ce Blog via Email:


Powered by Squeet.com

mai 2006

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Powered by TypePad
Membre depuis 06/2004
 View My Public Stats on MyBlogLog.com Health Blog Top Sites

« Dossier médical à la ville et à l'hôpital | Accueil | Question à Eric Boustouller (PDG Microsoft France) »

Un défi de taille pour l'équipe piote du DMP

Pouli_2Trois personnalités ont été nommées par le ministre de la santé - comme indiqué sur ce blog dès leur nomination - pour piloter la mise en place du dossier médical personnel (DMP), pilier de la réforme de l'assurance maladie avec le dispositif du médecin traitant.

Rappel : Il s'agit de Dominique COUDREAU (en poste à la Cour des comptes au moment de sa nomination et ancien directeur général de la caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) et de l'ARH d'Ile de France) qui s'est vu confié la direction d'un conseil de surveillance.

Jacques BEER GABEL (directeur du système d'information du ministère de la santé) et Pierre BIVAS (ancien conseiller technique d'Hervé GAYMARD et de Jacques BARROT) assisteront D. Coudreau dans sa mission.

Le défi est de taille pour la nouvelle équipe : elle devra respecter un calendrier ambitieux, en étendant le DMP à l'ensemble de la population française pour la mi 2007 et produire une économie attendue de 3,5 milliards d'euros par an pour un coût estimé entre 300 et 600 millions d'euros par an. Le ministre de la santé, P. Douste Blazy indique que l'objectif consiste, après l'ouverture d'un DMP pour chaque français, de l'enrichir progressivement.

Le premier travail de cette équipe sera de mettre en place l'organisation et le programme de déploiement du DMP. En septembre 2005, les premières expérimentations doivent être menées dans six régions pilotes. La Caisse des dépôts et consignations (CDC) devrait, selon diveres sources convergentes, jouer le rôle de tiers de confiance pour préserver l'indépendance et la sécurité des données médicales. La maîtrise d'ouvrage devrait quant à elle, être confié à un GIP (Groupement d'intérêt public) dans lequel siégeront les professionnels de santé, les usagers et l'assurance maladie.

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/1759709

Voici les sites qui parlent de Un défi de taille pour l'équipe piote du DMP:

Commentaires

Poster un commentaire

Si vous avez un compte TypeKey ou TypePad, merci de vous identifier