Google
Web www.dossier-medical.info
Recevez le contenu de ce Blog via Email:


Powered by Squeet.com

mai 2006

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Powered by TypePad
Membre depuis 06/2004
 View My Public Stats on MyBlogLog.com Health Blog Top Sites

« Intervention de P. Douste-Blazy -ministre de la santé - au forum des psy | Accueil | FirstConsult »

Dossier minimum partageable en santé : À quand un dossier patient pancanadien?

Canada_w_1L’accès des professionnels de la   santé aux dossiers médicaux de tous les patients canadiens ne   relève plus de l’utopie. Des organisations travaillent actuellement   à mettre en place une architecture informatique qui rendra possible l’échange   de données entre les différents intervenants. Tout votre dossier   médical ne sera pas partagé, d’où le terme dossier   « minimum » partageable. L’objectif premier consiste   à fournir aux professionnels de la santé autorisés les   données les plus pertinentes pour pouvoir traiter un patient rapidement,   en tout temps et en tout lieu.

Les 1er et 2 février   derniers se tenaient, à Montréal, les Journées sur les   normes et l’interopérabilité des systèmes informatiques   en santé. Organisées par l’Association de l’industrie   des technologies de la santé (AITS), ces conférences ont permis   à diverses organisations d’exposer leur vision respective de l’échange   d’information dans le domaine de la santé¹.

Pour créer   une infrastructure informatique permettant un partage de données d’un   océan à l’autre, il faut parler le même langage, d’où   la nécessité d’établir certaines normes. Les normes   d’infostructure sont, en fait, des ententes documentées qui contiennent   des spécifications techniques ou des critères précis visant   à faciliter l’interopérabilité des technologies de   la communication et de l’information en santé.

Un des projets   prometteurs dans ce domaine s’avère celui d’Inforoute Santé   du Canada. Il consiste à développer une architecture de dossier   de santé électronique. Ce dossier de santé procurera à   chaque individu du Canada un dossier à vie, sécuritaire et confidentiel   des principaux antécédents en matière de santé et   de soins au sein du système de santé. On y retrouvera, notamment,   le groupe sanguin, les allergies et intolérances, la médication,   les antécédents médicaux majeurs, les radiologies et les   résultats d’examens de laboratoire du patient. Inforoute Santé   Canada souhaite rendre ce service disponible d’ici 5 à 7 ans, et   ce, pour au moins la moitié de la population canadienne.

Comment faire pour   que l’ensemble des systèmes d’information utilisés   par les différents centres hospitaliers, les pharmacies et diverses cliniques   communiquent entre eux? Au lieu d’imposer un nouveau système informatique,   Inforoute Santé du Canada a choisi de créer une couche au-dessus   de tous les systèmes d’information. La couche d’accès   à l’information en santé (CAIS) interprète les données   médicales provenant des différents systèmes. Actuellement   en développement, l’architecture sera intégrée graduellement   en mars et avril 2005. Après une phase de validation et de réajustements,   l’édition, le formatage et la publication seront effectués   entre juin et septembre 2005.

Qu’en est-il   du Québec? Le projet de loi 83, en attente d’approbation en ce   moment, assurera un cadre légal à la mise en place de tel système   entre les intervenants de la province. Les normes et l’architecture choisies   par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec   s’harmoniseraient avec celles retenues pour le dossier de santé   électronique canadien. Le Québec, ainsi que les autres provinces   canadiennes, devront toutefois se conformer à certaines règles   pour faire partie de ce projet national.


  Note :
  ¹Ainsi les personnes présentes ont pu écouter les présentations   d’Inforoute Santé du Canada, du ministère de la Santé   et des Services sociaux, de l’Institut canadien d’information sur   la santé, de l’Université de Sherbrooke, de Integrating   the Healthcare Enterprise (IHE) et de HL7 Canada.


  Rédactrice : Isabelle Vachon, analyste-conseil, CEFRIO
  Sources :
  Association de l’industrie des technologies de la santé. Journées   sur les normes et l’interopérabilité des systèmes   informatiques en santé, Montréal, 1er et 2 février 2005.

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/1854772

Voici les sites qui parlent de Dossier minimum partageable en santé : À quand un dossier patient pancanadien? :

Commentaires

Poster un commentaire

Si vous avez un compte TypeKey ou TypePad, merci de vous identifier