« Le P2P appliqué au DMP | Accueil | Trois articles du "Monde" sur le DMP »

mardi, 26 octobre 2004

Votre dossier médical sur support papier est en perpétuel danger! Par Thierry Abiven

Papiers
Je ne parle pas de la fragilité du papier : tout collectionneur de vieux livres – j'en fais partie – sait que ce support est très fragile....

Ce que je veux dire, c'est que votre dossier médical est exposé à de multiples abîmes. D'emblée, il peut brûler (car je rappelle que le papier, ça brûle). C'est une triste réalité mais c'est comme ça! Une allumette, et tout part en fumée.... Il peut également devenir illisible à la suite d'un dégâts des eaux. Qui n'a pas eu à subir un tel désagrément? De la flotte en quantité sur un dossier et il devient inutilisable!

Après l'épreuve éliminatoire du feu et de l'eau, il y a la possibilité de perdre votre dossier médical. Vous le trimbalez avec vous partout et vous l'oubliez. Là encore, qui n'a jamais rien oublié d'important ou de précieux, à un moment donné de sa vie (des clefs par exemple ou un portefeuille)? Ce n'est pas tout, votre sacro saint dossier médical (avec tout plein de paperasses) peut faire l'objet d'un vol. Oui, d'un vol! Car il paraît que vos infos santé sont tellement importantes qu'une multitude d'intrus souhaite avidement les subtiliser (à des fins nuisibles pour vous, bien évidemment). En tous les cas, ce qui est sûr, c'est que des papiers médicaux ne sont en aucun cas protégé du vol! Sauf à les placer dans votre coffre-fort. Mais là encore, on a vu assez de films de voleurs qui percent un coffre pour douter de leur fiabilité.
Il y a aussi les enfants! Quoi de plus amusant que de déchirer, éparpiller des papiers si bien classés ou de s'en servir comme support à de charmants dessins ou encore d'en faire un feu de bois. Bon... je ne dis pas que tous les enfants sont turbulents à ce point. Ceci dit, ce que je décris là, j'en ai fait l'amère expérience et pour me consoler, je me suis dit n'être pas le seul....

Bon, pas d'affolement. Comme la plupart de mes concitoyens, je n'ai pas de dossier médical. Le jour où je vais en avoir un, je souhaite vivement le placer sur un serveur accessible. Je le fais aujourd'hui pour mes messages internet, mes disques durs, mes photos, etc. Alors, vous pensez bien que je ne vais pas hésiter pour mon dossier médical à moi, rien qu'à moi et à ceux à qui je voudrais bien donner un accès!
Oh bien sûr, le serveur hébergeant mon dossier peut imploser, être inondé, être attaqué par des vilains, voire se perdre dans les réseaux informatiques mondiaux. Et oui, comme une multitude de choses pratiques de la vie, il y a un risque! A partir du moment où le niveau de risque est acceptable (c'est à dire présente un taux de réalisation faible) pour des utilisateurs pleinement conscients, moi, ça ne me dérange pas! Il faut simplement m'avertir de la nature du risque et des ses conséquences, un peu comme au cinéma, on nous invite à vérifier que le film qu'on va voir a bien reçu un visa d'exploitation...

Et vouloir supprimer le risque, en toutes circonstances et pour chaque chose, je me pose la question si c'est vraiment sérieux?

Posted by Thierry Abiven on octobre 26, 2004 at 09:04 AM dans Dossier santé : polémique | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/1187667

Voici les sites qui parlent de Votre dossier médical sur support papier est en perpétuel danger! Par Thierry Abiven:

Commentaires

Vous abordez la question fondamentale de la fiabilité des systémes d'informations , probléme bien connu dans le monde industriel , bancaire ou de la logistique .

Dans le futur projet de DMP , aucune erreur ne saurait être acceptée , car cela peut avoir des conséquences irréparables .

Exemple : transfusion de sang en urgence , chez un patient victime d'un accident sur le Paris Dakar , dont le groupe sanguin obtenu sur le serveur du DMP est reçu comme etant B , alors qu'il est O pour des raisons multipes :
1- Erreur de saisie dans le dossier
2- Perturbation electromagnetique sur le reseau internet avec erreur de codage de caractere Ascii
3- erreur d'affichage sur le PC ou d'impression sur l'imprimante .

Conscient de ces problemes , un texte officiel exige que l'on doit même en présence d'une carte de groupe sanguin redemander systematiquement un test de groupage sanguin .

Dans ce cas d'école , a quoi sert le DMP ?
a subventionner les industriels de l'informatique ?.

Rédigé par: vulcanix | janvier 15, 2005 10:05 AM

Urgent

Bonjour,

Nous vous rappelons qu'il ne vous reste que quelques jours pour vous inscrire à notre débat sur "la maîtrise des dangers du dossier médical numérisé." Voir www.eurotechnopolis.com .

Début des années 90, une enquête révélait que plus de 5% des accidents mortels de l’armée américaine était du à des erreurs de documentation. Alors que d’ici à deux ans plus de 50% des documents seront digitalisés, les entreprises découvrent que la production de documents numérisés fait problème. Le nombre puis les processus inefficaces et coûteux ne font qu’accroître les effets pervers d’une surproduction numérique non maîtrisée.
Face aux projets de numérisation de la Santé avec le « dossier médical » le secteur hospitalier va devoir faire face aux risques déjà connus des industries alimentaires, pharmaceutiques, de l’aviation, du secteur nucléaire en matière de traçage et de mise à jour des données et des documentations sensibles. La plupart des hôpitaux ont d'énormes problèmes pour recruter les compétences nécessaires et gérer des dossiers médicaux à la circulation de plus en plus complexes. Comment réduire les risques de dysfonctionnements à l'origine d'incidents ou d'accidents mortels? Comment éviter de faire supporter au secteur hospitalier des charges nouvelles? Comment suivre le nomadisme médical dans le dédale des actes et des interventions des praticiens les plus divers?
Notre débat tentera d’éclairer certains aspects mal connus des problèmes à résoudre. Il tentera d'éclairer quelques pistes originales qui pourraient faciliter la résolution de difficultés grâce à l'évolution de l'état de l'art technique mais aussi en s'interrogeant sur des approches organisationnelles différentes des réseaux de santé.
Notre débat du 18 janvier au soir ,qui se retransmis sur le web, se tiendra au milieu d'une exposition de Pascal Moscovtiz sur le Jazz., Galerie Espace Châtelet Victoria, 19 avenue Victoria à partir de 18 heures 30.

Bien à vous

Denis Ettighoffer
Président Eurotechnopolis Institut

Rédigé par: Ettighoffer | janvier 14, 2005 04:02 PM

Poster un commentaire