« Les parlementaires rendent leur diagnostic sur le dossier médical informatisé | Accueil | Le séminaire du consensus »

jeudi, 21 octobre 2004

Van Roekeghem donne le ton

Logoqdm
Les nouveaux parcours de soins sont censés produire des économies considérables dès 2005. Comment concilier cet objectif avec les exigences des syndicats sur la rémunération du médecin traitant, du spécialiste consultant ?

Le médecin traitant et les parcours des soins ne sont pas prioritairement des outils de maîtrise des dépenses mais d'amélioration de la qualité des soins. Cela dit, il s'agit effectivement que la négociation qui s'ouvre contienne des éléments permettant à la fois de soigner mieux et d'être porteurs d'économies. La mise en place de la coordination se traduira naturellement par une optimisation médicalisée des dépenses. Quand un médecin connaîtra le dossier médical du patient et pourra accéder aux examens déjà réalisés, notamment à l'hôpital, il s'ensuivra des économies. Il s'agit aussi de valoriser les missions respectives des médecins généralistes et des spécialistes, en optimisant leur intervention dans un souci de valeur ajoutée et de santé publique.


La suite : http://65.54.244.250/cgi-bin/linkrd?_lang=FR&lah=28dcd2818d8e8c330550707cfbd2fbf8&lat=1098354870&hm___action=http%3a%2f%2fwww%2equotimed%2ecom%2fjournal%2findex%2ecfm%3ffuseaction%3dviewarticle%26Dartidx%3d195526%26dnews%3d136496%26Newsid%3d20041020

Posted by Thierry Abiven on octobre 21, 2004 at 12:42 PM dans Dossier santé : interview | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/t/trackback/1300522

Voici les sites qui parlent de Van Roekeghem donne le ton:

Commentaires

Poster un commentaire